Lycée-Internat Higure

Bienvenue à l'Internat Higure, venez vivre une aventure sur ce drôle d'internat ou d'étrange évenements ce produise et ou vos choix determinerons la suite des évenements!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mal de crâne

Aller en bas 
AuteurMessage
Kyo

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Mal de crâne   Mer 8 Aoû - 20:35

Kyo entra dans la salle de repos, se tenant la tête à deux mains.
Il jeta un regard autour de lui, scrutant la pièce dans tous les coins:
Moquette rouge, murs en bois, cheminée avec un feu crépitant et musique douce. Dans le fond, il apperçut un bar où étaient adossés plusieurs élèves.
Il s'assit sur des coussins disposés au hasard sur le sol et regarda le feu, fermant les paupières à certains moments.

Quand il rouvrit les yeux, la salle était vide et la pendule marquait 22h30.
Il se tourna vers le feu, pratiquement éteint, et ramassa les coussins qui traînaient avant de se diriger vers le bar pour prendre un café.
Une jeune fille y était assise, mais il ne put qu'entrevoir son visage, car il était caché par de longues mèches brunes.

- Salut, je m'appel Kyo. C'est pas un peu tard pour venir au bar ?

Il la gratifia de son sourir le plus charmeur avant de se tourner vers le barman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mancini

avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Mal de crâne   Mer 15 Aoû - 19:52

Lana était arrivée depuis plus d’une heure. Elle errait dans les couloirs quand, sur le sol, elle aperçu de la lumière se reflétait sous une porte, alors close, du couloir. Elle y entra sans même frapper. Cela aurait pu être une chambre qu’elle aurait fait la même chose. Lana était une sorte de « sans-gêne » lorsqu’elle cherchait ou voulait quelque chose et là, c’était le cas, elle cherchait un endroit pour se poser parce qu’elle en avait assez d’être debout à chercher un petit truc de rien du tout.
Elle rentra simplement dans la pièce scrutant le moindre détail. Elle remarqua alors qu’elle devait être certainement dans une cafétéria ou alors une salle de repos. Mais ça, elle s’en fichait pas mal du moment qu’elle avait trouvé cet endroit pour s’asseoir et ne pas être trop dérangé par les abrutis que l’on peut trouvés à chaque coin de rue dans une ville et dans chaque couloir dans un internat. Elle vit alors un jeune homme qui semblait s’être endormi devant le feu de cheminée. Elle se dirigea vers le bar et s’assit sur un haut tabouret qui entourait celui-ci et prit un thé, un Earl Grey, son thé préféré.
Elle posa son violon et son sac de voyage à côté du tabouret où elle était assise. Ses cheveux détaché caché son visage.

Au bout d’un certain temps, elle voulut savoir l’heure et vit sur le cadran de sa montre 22h25. Il n’était pas si tard que ça. Quelque temps après, le jeune homme endormit se leva et vint se positionner à côté d’elle. Elle sentait encore que ça allait trop bien se passer.
Il lui adressa la parole et elle se montra aimable même si le cœur n’y était pas.


_S’lut, moi c’est Lana Kali Cecilia Mancini…

Elle répondit d’un ton simple et distant. Elle ne le regardait alors elle ne vit pas son sourire ni même son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Mal de crâne   Lun 20 Aoû - 11:02

Quand la jeune femme prononça son nom, Kyo du faire appel à tous ses neuronnes qui s'étaient éparpillés dans la pièce ( c'est une image ) afin de retenir ce qu'elle avait dit, en vain...

- ...Lana Kal... Lana quoi ??? Euh, comme tu peux le remarquer ce soir je ne suis pas dans ma plus grande forme... Désolé...

Il n'osait pas vraiment lui demander si elle avait un nom plus court en reserve, de peur de la froisser et aussi parce qu'il ne savait pas pour qu'elle raison elle se trouvait ici, à cette heure.

Il examina la pièce et remarqua qu'ils étaient seuls, hormis un élève complètement cuit, de l'autre côté. Il soupira et tourna la tête. Il ne jugeait pas necessaire de parler mais le bruit continu de l'horloge devenait agaçant et il sentait son mal de crâne refaire surface.

- J'peux savoir ce que tu f...

Il fut coupé dans sa phrase par l'élève du fond de la salle. Celui-ci posa ses bras autour de Kyo et le serra très fort en lui assurant qu'il était son meilleur ami et qu'il était le seul a ne pas l'avoir rejeté dans " ce foutu lycée ".

Bien entendu, Kyo n'avait jamais vu ni parlé à cet homme mais il eu pitié de lui et lui répondit :

- Ne t'inquiète pas, tout va s'arranger tu vas voir.

Il le serra dans ses bras et le laissa s'en aller, titubant.

- C'est triste...

Deuxième silence.

- Et donc ..? Quelles sont les raisons pour lesquelles tu te trouve ici à cette heure ? Enfin, tu ne réponds que si tu as envie..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mancini

avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Mal de crâne   Ven 24 Aoû - 15:37

Lana remarqua que Kyo n’avait pas l’air dans son état normal, même si elle ne le connaissait pas dans son état normal. Il semblait que son cerveau et son esprit étaient à deux cents milles lieux l’un de l’autre, soit en clair, qu’il avait du mal à recoller les morceaux et suivre ce qu’elle disait.

-Lana Kali Cecilia Mancini, mais, mais pour faire plus simple appelles-moi Lana, c’est mon prénom. Et pour ta forme, tu devrais éviter d’être dans de tel état, ça donne pas une super impression. Mais, je dois pas être mieux et je m’en contre fous pas mal.

Sachant qu’il avait un peu de mal, elle lui donna son « prénom » de réserve. En clair, elle donna ce qu’elle détestait le plus, son prénom de naissance donnait par ses « parents ». Elle laissa son énervement de côté, se montrait agréable n’était peut être pas une de ses qualités mais être calme et séduisante, c’était plus son rayon.

Lana avait tout prévu. Enfin prévu n’était pas le mot approprié, elle avait tout vu et avait sentit le coup venir.
Elle avait aperçu l’élève totalement cuit, ivre, bourré, ou tout ce que vous voulait, s’éveiller de son quasi-coma et se levait. Le silence était présents et seule l’horloge troublé cette douce mélodie. L’élève ivre se rapprochait de Lana et de Kyo et se qu’elle pensait qui arriverai, arriva.
L’élève se prit d’une amitié folle pour Kyo, qui lui, semblait ne pas connaître ce personnage quelque peu particulier, pourtant il fit comme si de rien n’était et le rassura d’une simple phrase qui avait l’être de dire : « lâches-moi, je te connais pas ! ».
Lana étouffa un fou rire, c’était malpoli de rire du malheur des autres mais c’était tellement comique.
L’élève repartit en titubant, elle se demandait s’il arriverait tenir debout pour repartir et ne pas faire trop de bruit sinon elle deviendrait méchante.


-Non, c’est drôle. Mais, lui, il a l’alcool triste… Et ça, c’est trop bête.

Un autre silence s’installa.

-Parce que j’ai rien de mieux à faire, et que je connais personne, ni même les lieux donc, en marchant, j’me suis retrouvé ici et j’ai pas envie de bouger donc j’reste là, comme une conne.

Elle regarda dans les yeux Kyo. Elle ne le prenait pas pour un idiot mais c'était presque pareil. Elle n'était pas en état de jouer les petites filles bien gentilles...
L'élève précedent avait l'alcool triste, elle avait le coeur triste. C'était presque pareil sauf que l'un exhibe sa peine sur les autres, l'autre fait le contraire, la garde pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Mal de crâne   Sam 25 Aoû - 21:34

Kyo acquiesa et se servit un café pour se tenir éveillé.
La journée avait été dure et il serait bien partit se coucher mais il avait la fleme de se lever et de traverser tout le lycée pour regagner son lit.
De plus, cette jeune femme mystérieuse l'intriguait de plus en plus et il désirait en apprendre d'avantage sur elle et sur sa vie.

- Alors nous sommes deux cons...


Il fit une pause et regarda l'élève au fond de la salle qui venait de se prendre la porte et était allongé par terre, mort de rire.

- ...Trois... Mais je vois bien qu'il y a autre chose, j'ai beau être fatigué, mes yeux fonctionnent toujours et je vois une belle jeune fille, assise dans un bar à 23h00 et apparement, elle n'a pas l'air d'avoir envie de parler. D'ailleur, si je suis mon intuitions, je ne vais pas tarder à me faire rembarrer... j'ai raison ?

Kyo savait qu'il était allé trop loin et que tout ça ne le regardait pas. Il se leva et ouvrit la port au pauvre garçon qui lui faisait de plus en plus pitié. Puis il se rassit et se mit à rire, tout seul...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mancini

avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Mal de crâne   Lun 27 Aoû - 23:21

Par un concours de circonstance, ils étaient deux devant une tasse dans une ambiance détendu et quand même distante. Chacun voulait en savoir plus, sans être dérangé, mais personne n’osait s’aventurer dans le jeu de l’autre.

-Si seulement c’était vrai… Ca se rapprocherait…

Lana entendit un bruit sourd comme quelqu’un qui se prend quelque chose. Elle tourna la tête lentement et vit le pauvre abruti au sol, prit d’un fou rire.

-Oh, Monsieur joue les médiums maintenant ? Je ne vous connaissez pas encore cette capacité et je vois avec surprise qu’elle sait viser juste. Peut être trop… Qui sait. Mais sachez que je ne comptais en aucun cas vous rembarrer, je suis peut être sans cœur mais pas sans politesse. Et puis, pourquoi le ferais-je ? Vous êtes la seule personne qui ait osé me parler…

Lorsqu’il se rassit, Lana le trouva étrange à rire tout seul. Elle en avait connu d’autres, mais celui là semblait plus déroutant.
Elle passa doucement sa main froide sur la joue chaude du jeune homme et embrassa sa joue encore fraichie de ce passage de main froid.


-Merci…

Une légère lueur de tristesse passa dans son regard tout de suite remplacer par de la sympathie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Mal de crâne   Mar 28 Aoû - 9:56

- Oh, c'est donc pour ça ? Tu es nouvelle ici et tu te sens affreusement seule et rejetée... n'est-ce pas ? Enfin... si ça se trouve c'est beaucoup plus grave. Voyons... quels seraient les raisons pour que cette jeune femme soit aussi boulversée... mort d'un ami proche ? Souvenirs douleureux ? Fin d'une histoire d'amour ? Il y a tellement de possibilités.. en ai-je sité une juste ?

Puis Lana passa sa main sur son visage et lui fit un baiser sur la joue.
Kyo fut très surpris et resta quelques secondes ( qui lui parurent des heures ) sans rien dire, sa voix ne voulant pas sortir.
Il se ressaisit et lui sourit tristement.

- Voila bien les femmes... elles vous font tourner en bourrique et, sans aucunes raisons, vous laissent en plan, comme un imbécile...

Il lui sourit de nouveau mais cette fois-ci avec un air un peu plus jovial.

- Je sais qu'il est très difficile de ne pas succomber à mon charme irrésistible mais tout de même, un peu de retenue ma chère, dit-il en rigolant. Et... est-ce que cette fois-ci je vais me faire rembarrer ?

Il se pencha doucement vers la jeune fille et s'arrêta à la même hauteur que son visage, leur lèvres se frôlant dangereusement.
Il en profita pour lui murmurer quelque mots à l'oreille:

- Est-ce du courage ou de la témérité ? Je n'en sais rien, et j'crois que je suis devenu fou. Mais après tout, recevoir une baffe ce n'est rien comparé à ce que j'aurais réussi à te voler...

Et il l'embrassa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mancini

avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Mal de crâne   Mar 28 Aoû - 21:54

-Et oui, c'est cela même, je suis la petite nouvelle égarée dans une forêt de salles et entourés de...Elle se stoppa net et arrêta ses enfantillages.... Laisses-tomber ! Mais, je ne me sens pas rejetée, mais seule, oui. Et cela ne changera peut être jamais, je ne sais pas. Tout dépendra des autres et de mes envies personnelles. Aucune des possibilités n'est la bonne... Comme c'est dommage... Je te donne un idice : touche de sang.

Elle fut amusée de voir le silence de Kyo. Il semblait abasourdi, plus qu'elle ne l'aurait pensé.
Le temps de quelques secondes, le bruit même de l'horloge s'était stoppé pour laisser un moment de repri aux deux adolescent qui n'était encore, en fait, que deux inconnus.
Le sourire triste de Kyo lui rappelait le sien, celui de l'innocence qui maintenant était remplacé par celui de la parfaite comédienne. Une comédie qui tombait, de temps à autre, à l'eau.


-Les hommes profitent de nos courbes extérieur sans se soucier de celle du coeur. Et ainsi, nous brisent sans le savoir et ils s'en fiche pas mal je dois dire.

De nouveau un sourire, plus mignon que le précédent et plus joyeux.

-Un charme irrésistible? Mais de qui me parler vous. Je ne vois ici qu'une personne qui mérite cette appellation et c'est... Moi, bien évidemment ! Elle s'exclaffa légèrement mais se reprit très vite. Cela n'a jamais était digne d'une fille de son rang, comme l'aurait dit son père. Un peu de retenu, tous les hommes ont-ils ces mots à la bouche...
-Comment ça, cette fois-ci??


Elle se doutait de ce qu'il allait se passer mais son esprit et son corps ne semblait plus vouloir être d'accord. Tout semblait aller vite et pourtant lentement à la fois.
Elle frisonna à l'entente de la voix de Kyo.


-Devenu fou de quoi?? Je ne comprends pas mais je dois dire qu'il faut un sacré courage ou peut être du culot... Je ne sais pas, je ne sais plus... Le vol même me parait alors une douce bénédiction...

Elle répondit timidement à son baiser. Durant celui-ci elle passa sa main sur la nuque de Kyo et descendit petit à petit pour poser sa main sur la base de son cou.
Elle serra alors sa main autour de son cou comme pour l'étrangler ce qui brisa alors ce doux échange.
Elle regarda alors Kyo d'un regard des plus tristes sans le masquer cette fois-ci.


-Es-tu sûr de savoir où tu t'aventures et de le vouloir vraiment ?

Elle maintenait son étreinte autour du cou de Kyo, lui permettant juste de respirer et de parler mais ça ne lui permettait pas de bouger. Elle maitriser ses faits et geste avec une seule main mais le coeur ni était pas. Etre dominatrice lui rappelait son père, cet homme qu'elle haïssait tant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Mal de crâne   Dim 9 Sep - 12:02

La main de Lana était froide et son étreinte puissante, cependant Kyo restait calme et continuait de respirer lentement.
Il s'était figé, surpris.

-Es-tu sûr de savoir où tu t'aventures et de le vouloir vraiment ?

- Disons que je ne m'attendais pas à me faire rembarrer de cette façon...


Il laissa echapper un petit rire ironique et nerveux mais ne lâcha pas la jeune fille du regard.

- J'apprend une seconde chose sur toi : tu as eu une éducation très ferme et impitoyable. N'est-ce pas ? Et toi, par contre, j'ai l'impression que tu sais ce que tu veux... même si je ne sais pas QUOI. D'après ce que tu m'as dis, et si j'ai bien compris, une relation sérieuse et durable ?


Il prit une grande inspiration et sourit :

- Maintenant si tu voulais bien me lâcher, je commence a avoir des courbatures à force de me tenir droit.

Il s'étonait lui-même: comment arrivait-il à plaisanter dans une situation si délicate ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mancini

avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Mal de crâne   Lun 10 Sep - 11:29

Il semblait calme, peut être trop aux yeux de Lana. Sa main ne tremblait pas mais son esprit lui sombrait un peu plus à chaque parole de Kyo. La main de Lana accompagnait la lente respiration de Kyo et les battements de son coeur. Elle n'avait plus eut de contact physique avec quelqu'un depuis longtemps, le simple touché de la peau de Kyo rendait Lana nerveuse.
Elle ne semblait pourtant pas être la seule à s'être figé.


-Personne n'a dit que tu t'étais fait rembarrer. Dans l'histoire, c'est moi qui attend de savoir si je le suis...

Ce rire ironique lui faisait froid dans le dos, elle ne le connaissait que trop bien pour l'avoir elle même adressé à certain de ses compagnons. De plus, elle avait grandi avec cette mélodie, c'est un rire très courant chef son père.

-Je n'appelle pas ça une éducation. J'appelle ça un ordre que tu dois suivre si tu veux vivre et survivre. Je ne pense pas que tu veuille savoir ce que je veux maintenant parce que cela pourrait tout gâcher. Et pour la relation sérieuse et durable... Eh bien, je dirais juste que je suis loin d'être une princesse alors je n'espère plus de prince. Et quand bien même il y en aurait un, eh bien soit, je serais là, petite peste que je suis.

Lorsque lui prit sa respiration, elle, elle soupira. A cause de son passé, de sa vie, elle devait se comporter comme la pire des garces. Elle ne le voulait pas mais elle ne pourrait supporter un autre affront à son coeur. Cela lui aurait été trop pénible.

-Je te lâches seulement si tu ne compte pas te venger... Et puis même qu'importe, la mort n'est peut être pas si terrible...

Délicatement, elle retira un à un les doigts qui entouraient le cou du jeune homme. Il y avait la marque rouge de sa main, mais d'ici une demi-heure tout serait parti. Il ne resterait de cette rencontre qu'un vague souvenir dans le néant et bien plus dans l'esprit de Lana. Sa main se posa sur le comptoir et lentement le regard de Lana devint un océan de glace. Elle s'était perdue dans ses pensées ressassant avec dépit tout les mauvais souvenir de sa vie. Elle était comme en transe, figée. Il n'était même pas sûr qu'elle sente la larme qui coulait le long de sa joue. Une seule et unique larme, c'est bien plus douloureux qu'un sanglot puisque qu'on n'est pas forcé de la voir et ainsi on reste enfermé dans sa bulle.
Figée, elle ne se rendait compte de rien. Elle nemurmura qu'un seul mot.


-Désolée...

Elle resta dans cet état un long moment, elle ne savait comment s'en défaire. Ses yeux redevinrent normal mais toujours aussi perdu dans un flot de question à propos de son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Mal de crâne   Mer 12 Sep - 17:25

-Personne n'a dit que tu t'étais fait rembarrer. Dans l'histoire, c'est moi qui attend de savoir si je le suis...

Kyo ne comprenait plus rien, mais il ne le montrait pas.
Quand elle retira sa main, il fut soulagé en sentant la chaleur revenir petit à petit sur sa peau. Il posa sa main brûlante sur celle de la jeune fille, glacée et lui murmura :

- Alors... laisses-moi être ton prince charmant. je ne te fairais pas de mal. Je sais que tu as surement déjà du entendre ça mais je suis sincère.

Il se rendit compte qu'il était à quelques millimètres seulement de son oreille et se recula doucement. Puis il se leva, voyant que Lana ne répondait pas. Il entendit son excuse et prit celle-là pour un "non".
Il se dirigea vers la cheminée et remua les cendres avec un baton. Le feu repartit et il s'installa devant, les yeux rivés sur le sol. Kyo laissa la tristesse l'envahir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mancini

avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Mal de crâne   Mer 12 Sep - 18:51

Elle savait que ce qu'elle disait devait être incompréhensible, mais qu'importe. Elle ne voulait pas se faire comprendre. Etre en harmonie avec quelqu'un ferait beaucoup trop souffrir l'un comme l'autre.
La main de Kyo était chaute, presque brûlante. Elle avait toujours froid, que ce soit dans son coeur que son corps. Le ton de sa voix était très harmonieux presque enchanteur.


-Je ne connais ses mots. Ils me sont inconnus. Personne ne m'a jamais dit cela. C'est peut être pour ça que le monde me blesse autant et surtout son hyprocrisie.

Il était proche d'elle, trop proche d'elle pour qu'elle puisse répondre ou même bougé. Les mots qu'elle prononçait n'avait pour elle plus aucun sens. Le monde lui même s'évanouissait. Elle ne voulait répondre et ne le pouvait.
Elle le sentit partir, retourner de la où il venait. Etait-il possible qu'elle est dit quelque chose de mal?? Elle ne savait plus et Kyo semblait bien désespéré.


-Je suis navré, je ne voulais dire ça. Je veux que tu sois un prince... S'il te plait.

Elle ne pouvait bouger, ses forces la quittait dangeureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mal de crâne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mal de crâne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée-Internat Higure :: Rez-de-chaussé :: Salle de repos-
Sauter vers: