Lycée-Internat Higure

Bienvenue à l'Internat Higure, venez vivre une aventure sur ce drôle d'internat ou d'étrange évenements ce produise et ou vos choix determinerons la suite des évenements!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Angy Cagnac

Aller en bas 
AuteurMessage
Angy Cagnac

avatar

Nombre de messages : 23
Age : 27
Localisation : Dans tes pires cauchemars...
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Angy Cagnac   Dim 5 Aoû - 20:31

Nom:
Cagnac

Prénom:
Angélique, appelé plus souvent Angy

Âge:
15 ans

Facilité dans une matière:
Anglais et Français

Physique:
Pour une « fille » elle est assez petite 1 mètres 53 et assez frêle. Ce corps lui permet de se faufiler un peu partout par contre lorsqu’elle est entouré de jeunes hommes, on ne peut pas la louper (une telle personne ne passe pas inaperçu…). Par contre elle possède une agilité presque hors du commun et un sacré caractère… Elle semble très fragile et enfantine pourtant elle est parfois loin de l'être. Les apparences sont trompeuses avec elle.
Elle a les cheveux blonds avec des reflets blancs qui font ressortir ses yeux bleu. Sa couleur de peau est « normale » mais elle devient très facilement blanche les jours de mauvais temps et ses joues se teintent de rouge assez vite. Elle a les traits très fins, cela lui donne un air parfois enfantin et gentils, se qu’elle est parfois bien loin d’être.
Elle est plutôt du genre à s’habiller en valeur (noir et blanc pour ceux qui ne savent pas) et de ruban de couleur sang. Les couleurs, ce n’est pas son genre même s'il lui arrive d'en porter.


Histoire :
Une chambre ... Une chambre ... Une chambre ...
Tout commença dans une chambre.
La femme qui était dans le lit était pratiquement nue, et elle était surmontée d'un homme des plus vulgaires.
La traitant de salope, pute et autre surnoms dévalorisant, il ne cessait d'enchainer les coups de hanches sous les cries de douleur et de plaisir de la pauvre femme.
Qui était donc cette femme ? Une prostitué ... Et croyez le ou non, lorsqu'on est prostitué dans les quartiers sombres de Tokyo, ce n'est pas toujours beau a voir.
Cette jeune femme ne devait pas avoir plus de 20 ans. Sa beauté semblait se perdre sous un trop grands nombre de bleu, cicatrice et maquillage superficiel. Elle avait les cheveux court, n'aillant pas eu d'autre choix que de les vendre contre un peu d'argent.
Mais l'argent ça va et ça vient ... Et bientôt, elle n'eu plus d'argent.
Voilà la raison de cette situation. Elle était là, dans cette chambre à hurler sous cet homme trop vieux et trop laid pour cette beauté perdue.
Bientôt, l'homme se libéra en elle, répandant sa semence dans son corps maladif et épuisé. Cela faisant 3 nuits qu'elle ne c'était pas reposée ...
Mais ce jour là n'était pas un jour comme les autres ... Car ce jour là, sans le savoir, cet homme allait donner un enfant du nom d’Angélique à Sybille.


.:.:.:.:.

9 mois plus tard

"AAAAAAAAAH !!
- Pousse !! Pousse, Sybille !!"

La sueur ... la douleur ... vouloir mourir ... C'était tout ce que ressentait Sybille en ce moment.
Sybille ? C'était la jeune femme dont nous avons parlé précédemment. N'aillant pas les moyens d'avorter, elle devait mettre au monde cet enfant du malheur dont elle ignorait le nom du père.
Puis vain le cri suprême auquel vain se mêler celui d'un nouveau né. Angélique venait de naitre.
Savez-vous la première chose qu'il vit en ce jour si funeste ? Le visage de trois femmes plus hideuse et sur-maquillé les unes que les autres ... et le premier sentiment qu’Angélique eu en ce jour, fut de la peur. Mais où était elle tombée ? Qu'allait devenir sa vie ? Elle allait le savoir ...
Une des femmes le pris et le posa sur sa mère qui suffoquait toujours de douleur et pleurait de voir que cet enfant était une fille... Elle aurait tant aimée avoir un petit garçon ...
Angélique, elle, pleurait aussi. Mais pour une tout autre raison ... Une vie de haine et de souffrance allait commencer.


.:.:.:.:.

7 ans. 7ans avait passé depuis ce jour maudit. Angélique était déjà très mûre, elle n'avait pas eu d'enfance et n'en aurait surement jamais.
Ce jour était l'un des plus banals dans la vie d’Angélique. Disons plutôt, cette nuit.
Il était dans un coin de la chambre, assise contre le mur et recroquevillée contre elle-même, observant sa mère se faire baisé le regard froid et dénué de toute joie.
Sa mère pleurait, elle semblait souffrir et son visage était déformé par la douleur.
L'homme, lui riait. Il riait de la voir si faible ... si soumise sans pouvoir rien faire.
Mais l'enfant ne pouvait pas supporter cette vision une minute de plus. Trop de fois elle l'avait vue souffrir, trop de fois elle n'avait put rien faire ... Et cette fois ci, cela ne se passerait pas comme ça.
Elle se leva lentement et s'approcha du lit d'un pas lent, le regard vide.
Sa mère la supplia la crainte se faisant ressentir au fond de sa voix.

"Angélique !! Ah ! Angélique non pitié ! Repart dans AAAH !! Dans le coin de la chambre !!"

L'homme remarqua enfin l'enfant s'arrêta de bourriner dans le vagin de la pauvre mère en adressant un sourire carnassier à la petite Angélique.

"Héhé ... Tu veux participer ma mignonne ? Tu verras ... se sera très amusant ... Héhéhé
- ... Lâchez la, Monsieur.
-hein ? Tu te fou de moi ou quoi sale mioche !! J'ai payé pour l'avoir ta mère !!
-Lâchez .... la ..."

D'un regard passant du vide au sombre, elle releva les yeux vers l'homme. Celui ci ne semblait pas vouloir bouger, il avait plus envi du corps d’Angélique plutôt que celui de Sybille, mais, il ne voulait la lâcher.
Sans aucune hésitation, l'enfant sortie un couteau de sa manche et le planta dans le ventre de l'homme.
Celui ci hurla de douleur le sang coulant à flot de son ventre aspergeant les draps et Angélique par la même occasion.
Le liquide rouge le submergea et sa mère hurla de terreur tendit que l'homme tomba raide mort sur le sol.
Sybille ne put s'empêcher de vomir tendit qu’Angélique affichait un sourire maléfique ...
Le premier sourire de sa vie.
7 ans ...


.:.:.:.:.

Les années passèrent et Angélique grandissait. C'était devenu quelqu’un de froid distant et rebelle. A peine quelqu’un osait lui adresser la parole qu'elle lui lançait une réplique cinglante.
Elle avait acquis beaucoup de répartie au fil des années et surtout ... Un physique de rêve.
Angélique, surnommait Angy, nourrissait une haine profonde envers sa mère, ne voulant plus entendre parler d'elle.
Elle lui en voulait de n'avoir pas été quelqu’un d'autre ... et chaque homme qui sautaient sa salope de mère ne pouvaient plus échapper aux coups qu’Angélique leurs portaient.
Elle était haineuse et impitoyable envers ces personnes qui ne pensaient qu'a baisé sa mère sans aucun sentiment autre que l'envi et le pouvoir.

Sa mère ne pouvait plus la laisser faire... Ainsi donc, elle rassembla le peu d'argent qu'elle avait pour l'envoyer dans un internat…


Caractère:
Alors, comment décrire le caractère d’Angélique... ? Il est très dur de le savoir puisqu'elle est très renfermée et plus ou moins mystérieuse. Son caractère est en fait du à son histoire et à sa volonté d’être… avant d’être ce qu’elle est à présent. C’est parfois compliqué à comprendre, mais elle choisit son propre caractère, c’est pour ça que lorsqu’on la rencontre on ne sait jamais à quoi s’attendre. Gentille, sarcastique, mièvre… Elle peut passer par toutes sortes de caractère juste pour son bon plaisir et en récolter tous les avantages. Elle n’est pas très bavarde et il est rare qu’elle aime vraiment côtoyer quelqu’un malgré tout les partenaires que l’on pouvait lui donner.
Ce qu’elle n’aime pas vraiment faire c’est parler d’elle pour tout avouer. Son passé, sa vie, ses sentiments, c’est son affaire pas celle des autres. Mais parler des autres n’est pas une difficulté extrême. Elle peut tenir des discours d’une longueur parfois interminables sur les autres. Tout dévoiler sans aucune difficulté et changer d’avis en un seul souffle, elle s’en fiche du moment que ça peut l’arranger. Elle a beaucoup de difficulté à s’intégrer aux autres et encore plus à leur faire confiance. De toute façon, toutes les personnes en qui elle avait put avoir confiance se sont révélé être des traitres… alors … à quoi bon continuer ? Mais, il n’est jamais trop tard pour changer les choses.

Elle est tellement spéciale que les gens tentent toujours de s’approcher d’elle. Son mystère les attire et cela peut être bénéfique puisqu’il lui arrive qu’elle soit gentille et enfantine. Elle est complexe et joue avec ça. A chacun d’essayer de la saisir ^-^…


Petit plus :
Elle est capable de tout... Il lui arrive souvent de faire des bêtises et de fumer... Et possède un tatouage sur le haut du dos, en forme d'ailes de papillon. Il est symétrique par rapport à sa colonne vertébrale. [voir ci dessous]


Comment as-tu connu le forum :
Par hasard ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asahi
Admin
avatar

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Angy Cagnac   Mer 8 Aoû - 19:58

Bravo, très bon BG, tu es validée ! ^^ et bienvenue sur Higure !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryoupensionnat.superforum.fr
Angy Cagnac

avatar

Nombre de messages : 23
Age : 27
Localisation : Dans tes pires cauchemars...
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Angy Cagnac   Mer 8 Aoû - 20:01

Ca reste encore très (trop??) simple mais bon, si cela vous satisfait ^-^, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Angy Cagnac   

Revenir en haut Aller en bas
 
Angy Cagnac
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hank et Angy:On raconte quoi dans le journal?!
» Vicky et Angy:quoi de neuf?
» Scott et Angy
» Beka et Angy - Ils ont gagné..
» Soirée entre filles (Kath - Mary - Vic - Gynna - Angy - Lise)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée-Internat Higure :: Présentations :: Présentation des internes filles-
Sauter vers: